Comment bien choisir son four ?

Comment bien choisir son four ?

Le four est aujourd'hui devenu un appareil incontournable pour satisfaire pleinement tous les besoins en matière de cuisine, qu'ils soient amateurs ou professionnels. Pour se contenter du meilleur, il est toutefois nécessaire de suivre des critères spécifiques afin de ne pas faire le mauvais choix.

Que choisir entre les différents fours ? Vous trouverez ici nos réponses

Les critères de choix de votre four sont les suivants : le type de chauffage, son nettoyage et son degré de régulation. La plupart de ces fours sont aujourd'hui électriques et encastrables.

Chaleur tournante ou classique ?

Il existe deux principaux systèmes de chauffage qui sont la convection naturelle et le chauffage pulsé.

Les fours Classiques

On les appelle également des fours à convection naturelle en raison de leur chauffage par un élément thermique situé sur la partie supérieure et inférieure de l'appareil.

Avantage

  • Le chauffage. Ces appareils ont une capacité de chauffe particulièrement satisfaisante pour faire cuire rapidement toutes sortes de rôtis dans des conditions optimales.
  • Facile à utiliser

Inconvénient

  • Ne pas pouvoir faire cuire simultanément deux ou plusieurs plats en même temps.
  • Le préchauffage très sensible.

Les fours multifonctions

Ils combinent tous les modes de cuisson. Ces fours offrent, non seulement la convection naturelle, mais également des systèmes de chaleur alternée appelée chaleur agitée ou pulsée. La chaleur du four est transmise par un ventilateur pour permettre à l'air chaud de circuler et de se propager à travers la cuisson des aliments.

Avantage

  • Réaliser une cuisine à deux étages dans le respect des saveurs.
  • Fonctionnement de la cuisson homogène grâce à l'air qui diffuse et " pénètre " dans les aliments.
  • Le temps de préchauffage réduit, et même totalement absent sur de nombreux modèles.

Inconvénient

  • Le bruit du ventilateur, est parfois dérangeant pour celui-ci.

Les fours à micro-ondes multifonctions

Les fours à micro-ondes multifonctions, qui ne sont pas encore en vogue en France, regroupent les micro-ondes, le barbecue et le système classique de cuisson par convection.

Avantage

  • Appareils 3 en 1, pour un gain de place.
  • Vous aurez la possibilité de combiner instantanément la cuisson et la décongélation.

Inconvénient

  • Réalisation et mise en place d'un système d'alimentation en énergie, dont la puissance de fonctionnement est forcément inférieure à celle du véritable four.
  • Même si la capacité est limitée, elle permet de restreindre la taille des plats et empêche toute tentative au niveau des cuissons multiples.

Modes de nettoyage manuels ou automatiques ?

La catalyse et la pyrolyse nous permettent dans un petit moment de nettoyer parfaitement notre four.

Entretien par catalyse

Dans les fours catalysés, on utilise des parois en émail qui absorbent les matières grasses durant la cuisson. Ce nettoyage, connu sous le nom d'auto dégraissage, est réalisé lorsque le four est supérieur à 100 °C, soit la température à laquelle la totalité des graisses accumulées sur les parois se décomposent. Les opérations de nettoyage se font pendant la cuisson.

À noté

Prendre régulièrement quelques bains avec des éponges est toujours essentiel en cas de saleté difficile. Le système ne supporte pas le sucre, celui-ci ayant pour effet de boucher la surface des micros pore qui forment les parois en émail.

Entretien par pyrolyse

Si la température atteint 550 °C, la pyrolyse peut détruire et incinérer toutes les matières qui se trouvent dans votre four, peu importe ce qu'elles sont. Tout ce que vous avez à faire, par exemple, se résume à les ramasser en utilisant une éponge ou un pinceau approprié. Quelques fours disposent déjà aujourd'hui du système "pyrocontrol" pour gérer le nettoyage du four en fonction de son niveau de saleté.

Une efficacité optimale. En effet, la qualité du nettoyage est impeccable au quotidien et ne demande pas de gros efforts. Le temps de vie du four est ainsi nettement prolongé.

La technologie, avec ou sans ?

Les fours se composent, chacun en fonction de ses particularités et de ses besoins, ainsi que de logiciels de programmation spécifiques plus ou moins perfectionnés. Actuellement, par exemple, certains programmateurs proposent, non seulement des minuteries classiques, une multitude de dispositifs de cuisson.

Cette évolution se retrouve dans le thermostat électronique dans lequel la température est réglable au degré supérieur, tandis que dans le thermostat mécanique traditionnel, la précision n'est pas très bonne.

Il est également possible de programmer une cuisson en fonction du type de recette, grâce à des programmes intégrés de cuisson.

Il est possible de programmer la durée de cuisson ou le réglage des thermostats du four de manière appropriée et adaptée aux caractéristiques et au poids des aliments. Ce système offre un confort et une facilité d'utilisation remarquables, même s'il se limite aux produits et aux méthodes de cuisson habituelles.

Remarque rapide

Dans tous les cas, choisissez un four disposant de grandes fenêtres et bien éclairées aussi de l'intérieur. De cette manière, il est possible non seulement de surveiller la cuisson, mais aussi pour éviter que le four ne s'ouvre et que la chaleur ne se dissipe.
Publication précédente Publication suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Marques